Conclusion

                  A partir de nos recherches, nous avons donc pu comprendre le fonctionnement du goût, sens essentiel chez l'Homme, qui est à l'origine de certaines saveurs. Notre perception est essentiellement dûe à la présence de plusieurs papilles gustatives sur notre langue, qui permettent à l'Homme de ressentir, selon l'aliment, une saveur différente : salée, sucrée, amère, ou acide. Elle est plus particulièrement dûe aux canaux ioniques se situant sur les cellules de la langue qui se bouchent ou s'ouvrent selon l'ion, la protéine qui les traversent, permettant ainsi une perception différente de chaque saveur. Pour affrondir notre travail, nous avons souhaité l'illustré par un exemple : la vanille. Nous avons alors étudié plus précisément différents arômes de la vanille : la vanilline de synthèse, la vanilline naturelle et l'éthylvanilline (arôme artificiel). D'après nos recherches et nos expériences (extraction des produits et chromatographies), nous en avons conclu que la vanilline naturelle et de synthèse avaient la même composition, tandis que l'éthylvanilline était différente. La perception de cet arôme ne sera donc pas la même que celle de la vanilline. En effet, l'éthylvanilline, étant artificielle, la saveur vanillée n'est pas ressentie de la même manière. De plus, elle a un pouvoir arômatique deux à quatre fois supérieur à celui de la vanilline. Grâce à un travail régulier et intéressant, nous avons pu répondre à notre problématique : Existe-t-il une différence de perception de l'arôme de vanille ? Selon la nature de l'arôme, naturel ou artificiel, la vanille est perçue différement mais il ne faut pas oublier que le goût sert essentiellement à reconnaître une saveur sucrée, salée, amère ou acide dans un aliment alors que le sens qui nous permet d'identifier plus précisément les aliments est l'odorat. Celui-ci nous permet ainsi de percevoir d'autres saveurs telles que la vanille. En effet, d'après nos expériences, nous en avons conclu que le goût sucré de la vanille est perçue par les papilles fongiformes, cependant, la saveur "vanillée", elle, serait plus perçue par l'odorat que par le goût.

                 Pour quelques renseignements supplémentaires, nous savons que l'éthylvanilline est beaucoup moins onéreuse que la vanilline du fait de sa nature artificiel. En effet, la vanilline est extraite de la gousse de vanille qui est un aliment cher et cultivé dans les pays chauds, c'est pourquoi on utilise plus fréquemment dans l'alimentation ou bien dans la parfumerie l'éthylvanilline ou la vanilline de synthèse. L'éthylvanilline fut plus particulièrement utilisée autrefois pour sucrer des sirops pour les bébés ou des médicaments à saveur de vanille.

 

 

 

                 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site